Les Récits occitans de Jules Prax

Récits occitans  de Jules Prax

                                     Occitan et politique locale dans le Cantal (1ère moitié XXème siècle)

 Jules Prax (1864-1940), longtemps maire de la commune de Velzic (Cantal), conseiller d'arrondissement, a mis l'occitan au service de ses convictions radicales-socialistes en milieu rural. Velzic, à 15 kilomètres d'Aurillac, était en effet une zone sensible où se heurtaient les idées de la ville et le fond conservateur de la haute vallée de la Jordanne.

Les récits plaisants (originaux) et les satires politiques, publiés à l'époque dans les journaux locaux (Le Cantal républicain et l'Avenir du Cantal) ont été réunis par Noël Lafon dans un ouvrage illustré de 138 pages et accompagnés d'une traduction de Jeanne Lescure, fille de Jules Prax. Les illustrations sont de Bernadette Faucher et Pierre Landrin.

Rire, satire politique, art de gagner un auditoire idéologiquement peu favorable, usage efficace de l'occitan dans la cité, ce petit livre est intéressant à plus d'un titre et aidera les enseignants dans la constitution de groupements thématiques. On y trouve aussi quelques poèmes et discours présentant un intérêt littéraire ou documentaire.

 138 p. 12,20 € (Lo Convise 1994)

Le radical-socialisme et l’occitan à la campagne (1ère moitié du XXème siècle)

aucun élément

Retour en haut de page

Jules Prax (1864-1940)